9 Commentaires pour “FRANCOIS HOLLANDE – JUPPE. « Des Paroles et Des Actes » : retour sur le duel !”

  1. rumta dit :

    Vivement Mélenchon!

  2. Yanis dit :

    Francois hollande sans hesiter

  3. SOSO dit :

    OUI vivement Mélenchon trop ambigu la campagne de Hollande, il lui manque de l’assurance.Le vrai problème en France c’est le non au référendum des français pour l’Europe une Europe non structurer financièrement et qui n’est pas égalitaire les patrons on vite fait le choix de délocaliser on leur à ouvert les frontières et c’est pas fini je pense que la plupart des français non pas était impacter de solution de nos politiques pour les tirées vers le haut c’est peut être pour sa que le taux d’abstention est si haut aux urnes
    Je pense que les Français veule d’une Europe pour se défendre commercialement des pays comme la chine ou l’inde voir maintenant des pays nord Afrique (Renault Tanger)
    Je pense qu’on a pas fini de nous tirée vers le bas pour des lobbyismes financiers et politiques

  4. SYLVIANNE dit :

    Les français attendent autre chose des politiques, que des querelles ou réglement de compte

  5. Zozo dit :

    Sarkozy sans hesiter la moindre seconde

    Hollande ne tiens pas la route tout simplement

  6. jacques dit :

    Dans tous les cas ils s’en foutent et ne connaissent pas leur dossier, et la vie courante des gens.

    Juppe a dis que le salaire chargé de quelqu’un payé 1600€ est 3700€ cec qui est faux, on est vers 3100.
    Hollande a dit que la suppression de la loi tepa aurait peu d’impact pour les bas revenus car ils sont pas ou peu imposables. Ceci est faux car outre l’exo d’IR, les hs bénéficient d’une exo de charges salariales.

  7. archibaldnobody dit :

    Juppé affirme qu’aucun candidat à la présidentielle, donné favori en janvier, n’a jamais été élu Président de la République en France, depuis 25 ans.
    C’est faux. Juppé a une mémoire courte. Il suffit de regarder sur internet: Wikipedia « Élection présidentielle française de 2007″.

    Le 10 mai 2007, le Conseil constitutionnel a proclamé l’élection du candidat UMP Nicolas Sarkozy avec 53,06 % des voix, soit un total de 18 983 138 bulletins de vote en sa faveur.
    Il était bien tête des sondages, en janvier 2007.Aucune prédiction n’est autre que aléatoire.

Laissez un commentaire