1 Commentaire pour “POINT G. Une autopsie permet à un gynécologue de trouver le « bouton du plaisir » !”

  1. Gros dit :

    J’ai longtemps cherché moi-même sans pouvoir donner de mesures millimétrées précises car mes femmes n’avaient pas toutes la même taille.

Laissez un commentaire